Aller au contenu principal

SEPPIC présente de nouveaux résultats cliniques pour SEPIWHITE™ MSH

SEPPIC discloses new biological results for SEPIWHITE™ MSH

Depuis plus de 10 ans, la pigmentation de la peau est une préoccupation majeure. Les femmes du monde entier attachent maintenant plus d’importance à leur teint qu’à leurs rides1 car l'homogénéité de la couleur de la peau influence de façon significative la perception de l'âge et de l'attractivité2.

Pour répondre à ces préoccupations, SEPPIC propose SEPIWHITE™ MSH un actif éclaircissant au mode d'action original, qui bloque les principales étapes de la mélanogenèse et a déjà montré une forte efficacité sur les différents types de peau ; Caucasien, Asiatique, jeunes, âgés, présentant ou non des taches de pigmentation…

Une étude clinique supplémentaire, lancée récemment sur des femmes Africaines et Indiennes, apporte une réponse plus personnalisée à ce besoin mondial.

Ces nouveaux résultats cliniques démontrent que dès 7 jours de traitement, SEPIWHITE™ MSH augmente significativement l'effet éclaircissant et la luminosité de la peau (homogénéité du teint), et diminue les taches de pigmentation visibles sur 83% du panel. En outre, 100% des volontaires ont évalué que leur peau était moins terne, plus claire, plus douce, plus lisse, plus uniforme, plus lumineuse et plus radieuse.

Depuis son lancement, SEPIWHITE™ MSH a démontré son excellente stabilité, son innocuité et son efficacité par rapport aux molécules de référence testées (comme l'arbutine, le magnésium ascorbyl phosphate, l'acide kojique et l'hydroquinone). Cinq tests cliniques sont maintenant disponibles pour montrer ses propriétés éclaircissantes sur une large gamme de phototypes de peaux (de II à V).

Dérivé naturel, certifié ECOCERT, COSMOS & Natrue, SEPIWHITE™ MSH est également approuvé Chine et existe dans une version QD pour le Japon. Cet actif éclaircissant universel offre un teint uniforme et radieux pour toutes les peaux !

 
Références
1: « Global Truth in Beauty » Survey by Clinique 2007
2: Visible skin color distribution plays a role in the perception of age, attractiveness, and health in female faces. Bernhard Fink, Karl Grammer, Paul J. Matts. Evolution & Human. November 2006, Volume 27, Issue 6, Pages 433–442

 
Télécharger le document