Aller au contenu principal

Toxicologie et écotoxicologie

Une approche holistique de la sécurité, des ingrédients aux produits finaux
Toxicology and ecotoxicology

La sécurité des ingrédients pour l’homme et son environnement est une priorité absolue. Pour la garantir, des évaluations sont réalisées dès les premiers stades de développement d’un nouvel ingrédient jusqu’à sa mise sur le marché en suivant les réglementations en vigueur. Un suivi est ensuite mis en place tout au long de la commercialisation. Seppic a une approche holistique de la sécurité, des ingrédients aux produits finaux.

La sécurité des ingrédients

La sécurité pour l’homme et son environnement fait l’objet d’un processus continu qui commence dès les premières étapes du développement de l’ingrédient par l’établissement de son profil toxicologique et écotoxicologique, incluant l’ensemble des matières premières mises en oeuvre dans son procédé de fabrication. Cette évaluation précoce fait partie intégrante de l’innovation et contribue à optimiser la conception de l’ingrédient, notamment en permettant d’éliminer les impuretés indésirables.

Une évaluation du danger potentiel pour la santé et l’environnement est ensuite réalisée avant la mise sur le marché, permettant d’assurer également la conformité avec la réglementation chimie. En Europe, cette évaluation fait partie intégrante des dossiers réglementaires REACH.

Une veille toxicologique est en place pour suivre les ingrédients mis sur le marché et anticiper les évolutions scientifiques et réglementaires.

Une veille écotoxicologique est également réalisée afin de suivre et d’anticiper les évolutions réglementaires dans le domaine de l’évaluation du risque pour l’environnement de nos ingrédients.

Seppic innove dans les tests in vitro pour l’évaluation du potentiel sensibilisant cutané d’un ingrédient Seppic innove dans les tests in vitro pour l’évaluation du potentiel sensibilisant cutané d’un ingrédient

À des fins de conformité réglementaire et d'éthique, Seppic a développé sa propre stratégie in vitro pour évaluer le potentiel sensibilisant cutané des ingrédients pour les applications topiques, pour la cosmétique et la dermopharmacie). Aucun test in vitro seul n’est aujourd’hui en mesure de remplacer efficacement un test in vivo. Seppic a donc mis en place une approche séquentielle basée sur la combinaison de trois modèles qui prennent en compte les étapes biologiques clés aboutissant au déclenchement d’une réaction allergique (Adverse Outcome Pathway). Cette stratégie, qui permet de minimiser le risque de résultats “faux négatifs”, a été validée sur des ingrédients connus comme difficiles à évaluer, des tensioactifs ou des substances peu solubles, et a été publiée en collaboration avec les experts des modèles.

Communication scientifique
In vitro testing strategy for assessing the skin sensitizing potential of "difficult to test" cosmetic ingredients

 

La sécurité des formulations

Si la responsabilité et la sécurité de la formulation dans laquelle les ingrédients sont ajoutés incombe à celui qui met le produit fini sur le marché, Seppic fournit l’ensemble des données de toxicologie ainsi que des données de base sur la tolérance des ingrédients à dose d’usage, soit en simple dilution dans un véhicule adapté tel que l’eau ou l’huile, soit au sein de formulations minimalistes, dans le but d’aider ses clients dans la sélection des ingrédients et la réalisation de leurs formulations.

Lors des études in vivo permettant d’évaluer l’efficacité clinique des ingrédients sur volontaires, la sécurité des formulations utilisées est préalablement garantie par les données existantes et le choix des concentrations utilisées pour chaque ingrédient, selon les réglementations sectorielles dont les formulations dépendent.

Des modèles in vitro pour orienter les clients dans leurs formulations

Seppic s’implique dans le développement de modèles in vitro innovants pour orienter ses clients, en phase pré-clinique, sur l’ingrédient le plus adapté ou la dose optimale en fonction de l’application finale.

Par exemple, pour les applications cosmétiques, Seppic a développé en partenariat avec IDEA Lab un modèle d’épiderme humain reconstruit “immature”. Ce modèle, basé sur l'utilisation d'épithélium dont le temps de culture est réduit, aboutit à une couche cornée plus fine que pour les épidermes adultes. Validé comme plus sensible aux phénomènes d’irritation, et couplé à une analyse de risque spécifique, ce modèle donne des informations pour l’utilisation des ingrédients dans les formules destinées aux jeunes enfants ou aux bébés. Des résultats ont été présentés en conférence.

Reconstructed Epidermal Sections – Development of a new "Immature" model Coupes d’épidermes reconstruits - Développement d’un nouveau modèle “Immature”

Communication scientifique
Evaluation of ingredients for specific applications: an in vitro skin tolerance approach

Un modèle in vitro de peau lésée a également été développé en partenariat avec Vitroscreen pour évaluer la tolérance d’ingrédients pour la dermopharmacie et les dispositifs médicaux. Cet épiderme reconstruit donne des informations sur le comportement d’un ingrédient ou d’une formulation appliqués sur une peau dont la fonction barrière est altérée. Ce modèle a été présenté en conférence.

Communication scientifique
Skin irritation potential on RHE with impaired barrier

 

Reconstructed Epidermal Sections – Development of a new "Impaired Skin" model Coupes d’épidermes reconstruits - Développement d’un nouveau modèle “Peau lésée”

Le devenir des formules dans l’environnement

Seppic prend en compte l’impact environnemental de ses ingrédients en générant des données sur leur biodégradabilité et  leur écotoxicité, et en évaluant le pourcentage de substances facilement biodégradables dans les prototypes de formules cosmétiques. Ce calcul, basé sur les données générées et des données provenant de la littérature, est mis à disposition des clients.